Wiki L'Ombre du Mordor
Advertisement
Wiki L'Ombre du Mordor

Choisie par la reine Elfe Galadriel, Eltariel avait pour mission de se rendre au Mordor pour détruire les Nazgûl. Si au début elle prenait un certain plaisir à accomplir cette tâche, elle commence à se demander s'il est bien utile de traquer des ennemis impossibles à tuer. Patiente chasseresse, elle compte sur sa discrétion extraordinaire pour prendre ses ennemis au dépourvu, et mettre fin au combat avant même qu'il ait commencé. Si nécessaire, Eltariel peut passer des jours à surveiller un endroit en attendant l'arrivée d'un Nazgûl.


Tous ses affrontements avec les Nazgûls ne se soldant pas par une victoire, mais même dans la défaite, elle est toujours parvenue à survivre pour poursuivre sa mission. Cependant, ses triomphes sont de courte durée, car un Nazgûl vaincu peut se reconstituer grâce à l'Anneau de Pouvoir qu'il porte. Malgré ses doutes sur la finalité de sa tâche, Eltariel est consciente de mettre à mal la sécurité des Nazguls eux-mêmes au sein du Mordor ; elle en retire une certaine satisfaction et l'espoir de parvenir à empêcher les Neuf de quitter la Terre des Ombres.


Pour l'aider dans sa tâche, Galadriel lui a donné sa Lumière, la Lumière de Galadriel, une magie puissante et rayonnante qui permet de lutter contre les ténèbres.


L'Ombre de la Guerre

Lors de la chute de Minas Ithil et la trahison du général Castamir, qui a donné le palantir au Roi-Sorcier d'Angmar, Talion rattrapa le chef des Nazgûls pour tenter de récupérer le palantir. Malheureusement, celui-ci était un adversaire bien trop puissant pour lui et Celebrimbor. Alors que le Roi-Sorcier commençait à jeter sur le rôdeur un sort obscur, Eltariel surgit de nulle part et trancha la main du général de Sauron pour arrêter le sort. Elle entama ensuite un bref combat contre les Neuf, mais, bien trop nombreux et puissants, elle créa une sphère de lumière autour d'elle et Talion pour le protéger grâce à la Lumière de Galadriel. Voyant que cette barrière ne tiendrait pas longtemps face aux Nazgûls, elle planta une de ses dagues dans le coeur de Talion pour que les Nazgûls ne l'aient pas et pris la fuite. 


Talion se réveilla quelques heures plus tard, revenu à la vie grâce à son statut d'immortel, Eltariel assise en face de lui dans des souterrains. Elle est étonnée que les rumeurs sur l'Immortel soient vraies, et, curieuse, lui demande si ça fait mal et ce que cela fait de mourir et revivre. Talion lui rappelle qu'elle l'a tué mais elle réplique en disant qu'elle avait fait cela pour le sauver, et que de toutes façons, il est immortel. Celebrimbor remarque qu'elle possède la Lumière de Galadriel, et, à la surprise des deux protagonistes, Eltariel peut voir le spectre elfique. Elle dit qu'elle recherche le nouvel Anneau, celui entre les mains d'Arachne


La Lame de Galadriel et Talion se hâtent alors vers l'antre de l'araignée, attaquée par les Nazgûls, et parviennent à la sauver et faire battre les Neuf en retraite, notamment grâce au puissant pouvoir de la Lumière de Galadriel. Après qu'Arachne ait rendu l'anneau à Talion et Celebrimbor, Eltariel les met en garde, en leur demandant de ne pas finir comme les Nazgûls, et leur dit que leurs routes se recroiseront.

Effectivement, leurs chemins se rencontrèrent à de multiples reprises. Eltariel et Talion firent équipe de nombreuses fois, pour traquer les Nazgûls et tuer les élus Uruk. Ensembles, ils affrontèrent Suladân lors d'une mission de repérage à Minas Morgul, Helm Main-Marteau à Seregost et Isildur à Gorgoroth, trois des Nazgûls, jadis des anciens rois, tous corrompus par les Anneaux de Sauron.


Lors de l'assaut final contre Barad-dûr, Talion mena son armée sur l'immense pont reliant la forteresse de Sauron à Gorgoroth. Eltariel était bien évidemment présente pour la bataille. Lorsque le Nazgûl Isildur apparut pour se mettre en travers de leur route, elle assista Talion avec ses flèches de lumières et ses barrières protectrices. Quand Isildur fut vaincu et fit tomber son anneau de Pouvoir au sol, alors que Celebrimbor voulait le dominer pour le retourner contre Sauron, Talion, qui avait vu le funeste passé de l'ancien Haut-Roi du Gondor, préféra le tuer, le libérant de son tourment sans fin.


Cet acte provoqua la colère de Celebrimbor. Celui-ci reprocha à Talion d'être égoïste et de faire passer sa vengeance personnelle avant le bien du Mordor et de la Terre du Milieu. Talion répliqua qu'il ne s'était pas battu pour ça, mais Eltariel rétorqua qu'il n'était pas le seul à sa battre, loin de là. Celebrimbor, hors de lui et déçu, décide de trahir Talion, en lui retirant l'anneau et l'offrir à Eltariel. Réticente au début, Celebrimbor sut trouver les mots justes pour la convaincre. Manipulée par le spectre, elle vit l'opportunité d'en finir avec sa tâche une bonne fois pour toute, et pourrait rentrer chez elle ensuite. Elle mis l'anneau à son doigt, à contrecoeur, en lançant un dernier regard triste et désolée à Talion, qui trépassa.


Les deux elfes arrivèrent au sommet de la tour et entamèrent un combat titanesque contre le Seigneur des Ténèbres. Alternant entre sa forme agréable et sa véritable apparence, Sauron finit par flancher. Alors que Celebrimbor était en train de le soumettre,  Sauron lui saisit le bras et trancha l'annuaire et l'auriculaire d'Eltariel, qui de douleur pris de la distance. L'anneau tomba donc au sol.  Celebrimbor fut ensuite attrapé et fusionné avec Sauron. De cette fusion se produisit une explosion. Dans toute cette agitation, le destin d'Eltariel et du nouvel Anneau sont inconnus.


On découvre finalement qu'elle a survécu à l'explosion. Inconsciente, Galadriel la contacte dans ses rêves. Eltariel lui explique toute la situation, et Galadriel lui dit qu'elle a une mission à finir. Eltariel l'implore de la laisser rentrer, mais Galadriel lui dit sur un ton sec qu'elle ne pourra revenir qu'une fois les Nazgûl anéantis. Eltariel est choquée par cette déclaration, et triste. D'autant plus que sa reine lui a appris que Talion, son allié qu'elle avait trahi à contrecoeur et sous l'influence de Celebrimbor, avait survécu en prenant l'anneau d'Isildur et ainsi devint lui-même un Nazgûl.


Eltariel se réveille suite à cette discussion avec Galadriel. Encore sonnée par l'explosion, elle récupère l'anneau de Celebrimbor, qui lui crée deux doigts de lumière pour remplacer ceux qu'elle a perdu.

Elle se dirige ensuite vers Minas Morgul et l'infiltre pour se confronter à Talion. Alors que celui-ci est concentré sur le Palantir, et voyant qu'il a changé, Eltariel l'attaque. La voyant, il l'évite et un bref combat s'engage alors, avant que l'assassin Elfe ne le perde au profis du Rôdeur. Celui-ci lui annonce qu'il n'a pas encore succombé au pouvoir de l'anneau d'Isildur. Eltariel accepte la proposition de Talion de s'associer pour contenir les forces du Seigneur des Ténèbres, tout en poursuivant sa mission principale de combattre les Nazguls, même si elle sait cela impossible.

Eltariel accompagne le Rodeur et l'aide à renforcer les défenses diminuées de la forteresse de Séregost. Malgré les mauvaises nouvelles du chef Suprême de la forteresse, Talion suggère à Eltariel d'avoir plus de partisants en utilisant le Nouvel Anneau. Celle-ci refuse de dominer les Orcs avec le pouvoir de l'Anneau. Akoth, le Chef suprême, suggère que plusieurs capitaines feraient de bons alliés si Eltariel pourrait les recruter. Celle-ci s'envole vers les caves environnentes pour trouver de nouveaux alliés. Elle procède au recrutement de Ogg, l'Arc de Morgoth, Ar-Baruk le Thrall, Torz Tinder, Flak Fint, Krimp l'Enchanté et Ar-Kaius l'Architecte.

Après de multiples péripéties, Eltariel rejoint Talion qui se sent de plus en plus faiblir face au pouvoir de l'anneau d'Isildur. Voulant mourir à Minas Morgul, l'Elfe l'accompagne là-bas. Sur place, elle lui demande son anneau, conformément à ce qui était prévu au départ, à savoir que le Rodeur lui donnerait le bijou après que l'Elfe l'aurait aidée à renforcer les forteresses conquises. Le Rôdeur, surpris, réitère son accord, avant d'être hypnotisé par l'anneau qui le pousse à le garder. Eltariel, sentant le vent tourner, sort ses armes. Talion, en colère quant au fait qu'Eltariel lui parle de ne pas trahir sa parole, lui retourne ce mot en accusant son comportement et celui de Celebrimbor, qui l'ont laissé mourir pour se confronter face à Sauron.

Sous la colère, il se laisse envahir par le pouvoir de l'anneau d'Isildur, affirme son allégeance au Seigneur des Ténèbres et le combat final s'engage alors.

Après la confrontation, Eltariel réussit à vaincre Talion et le libère en le tuant. Même s'il est immortel et s'enfuit, elle sait qu'elle a réussi sa quête à propos du Rôdeur quand elle entend la voix de Galadriel dans sa tête l'informer qu'elles doivent partir à l'Ouest. L'assassin refuse et reste.

Lors de la défaite finale de Sauron durant la Guerre de l'Anneau, Eltariel assiste à sa destruction physique depuis l'une des forteresses du Mordor. Quand l'Oeil Enflammé explose, elle voit une lumière bleue en jaillir et partir au loin. Elle sait alors que Celebrimbor est enfin libre. À travers le Nouvel Anneau, l'assasin elfe sent l'appel de son créateur.

Eltariel, la Lame de Galadriel, décide de suivre cet appel.

Advertisement